Équipes Notre-Dame France - Luxembourg - suisse

Une belle aventure en couple !

Vivre pour aimer, donner, construire.
Les couples des Equipes Notre-Dame s’efforcent de relever ce défi. Ils bâtissent sur un socle : le mariage chrétien; ils s’appuient sur leur amour, leur volonté, leur foi, ils cheminent avec le soutien d’une équipe sur les pas de Jésus-Christ, compagnon fidèle et bienveillant.

Équipes Notre-Dame

Notre proposition

Les Equipes Notre-Dame proposent aux couples de cheminer en équipe, avec le soutien fraternel d’un prêtre.

Équipes Notre-Dame

Qui sommes-nous ?

Un mouvement chrétien de plus de 70 000 couples mariés, réunis en 14 000 équipes, dans 70 pays.
Un mouvement créé en France, par le Père Caffarel, et 4 couples désireux de vivre toutes les richesses de leur sacrement de mariage.

Les 4 piliers

Des Équipes Notre-Dame

pilier END spiritualité conjugale

La spiritualité conjugale

Un charisme pour tous les couples unis par le sacrement de mariage.

Pilier fraternité - équipes notre-dame

L'entraide fraternelle

Grandir dans la Foi…

pilier PCE équipes notre-dame

Points concrets d'effort

Une pédagogie graduelle.

pilier Massabielle - END

Massabielle - Maison du couple

La maison du couple…

Autres propositions pour accompagner les couples

Tandem Couple

Tandem Couple

Un parcours pour parler en couple et avec d’autres couples.

Lire la suite

Équipes reliance

Équipes Reliance

Vous êtes un couple de chrétiens vivant une nouvelle union ?

Lire la suite

Témoignages

Les couples témoignent de leur vie d’équipe, de leur bonheur dans le mariage, de leur vie fraternelle en équipe …

Notre citation de la semaine.

« Leur lien, leur lieu de rencontre, c’est Dieu lui-même. »

Père Caffarel

Trouver une équipe

Nos articles

L’amour dans la spiritualité conjugale

L’amour dans la spiritualité conjugale

Quand nous nous regardons dans les yeux, nous voyons notre vérité et notre nouveauté, et nous faisons en sorte que notre amour soit dynamique. C’est la façon de nous renouveler chaque jour. Si nous renouvelons notre mesure 2 de l’autre, nous saurons ce qui en lui a grandi ou diminué et ce que nous devons accepter de nouveau, c’est-à-dire de ne pas nous cataloguer avec le risque de dire « je sais bien ce que tu penses », « tu fais toujours la même chose » ou « je sais ce que tu vas me dire ».